LES AMIS DE LA MÉDIATHÈQUE DE TROYES CHAMPAGNE MéTROPOLE

À venir

L’invention de la Renaissance

BNF_2023_158979MD
Portrait équestre du condottiere Muzio Attendolo Sforza, dans Vita di Muzio Attendolo Sforza (Vie de Muzio Attendolo Sforza), Antonio Minuti, Milan (détail) – Milan,1491
© BnF, département des Manuscrits

Jeudi 18 avril 2024 à 17 h 30

Médiathèque de Troyes, salle jaune (1er étage)
Entrée libre

Par Jean-Marc Chatelain, directeur de la Réserve des livres rares de la BnF et commissaire de l’exposition.

La Bibliothèque nationale de France propose, jusqu’au 16 juin 2024, une exposition consacrée à l’Humanisme à la Renaissance, mouvement de pensée décisif dans l’avènement de notre modernité.
Intitulée L’invention de la Renaissance. L’humaniste, le prince et l’artiste, elle présente d’abord le rôle fondateur joué au XIVe siècle par Pétrarque et sa bibliothèque. Elle s’attache ensuite à la redécouverte des textes antiques, à leur diffusion par la copie manuscrite, au travail d’édition et de traduction. L’évolution du goût et des formes artistiques qu’entraîne une connaissance toujours plus étendue du legs de l’Antiquité y est mise en évidence par l’exposition de près de 240 pièces principalement issues des collections de la BnF.

La conférence sera complétée par la présentation d’ouvrages précieux en lien avec le sujet et conservés à la Médiathèque Jacques Chirac.

Hypnose : quand la réalité dépassait la fiction

affiche-hypnose

Jeudi 16 mai 2024 à 17 h 30

Médiathèque de Troyes, salle jaune (1er étage)
Entrée libre

Par Gilles Marcellot, psychologue pour enfants.

Se plonger dans l’histoire de l’hypnose, c’est accepter d’étudier le magnétisme animal de Mesmer (1734-1815). Cette pratique étrange a mis les savants du 19e siècle sens dessus dessous ! C’est l’époque où l’on s’interroge sur la perception de l’invisible et les phénomènes de médiumnité étudiés dans le milieu asilaire. De la télépathie au pouvoir de l’esprit sur le corps, des « somnambules véritables » aux véritables escrocs, il y a un tri à faire entre, d’une part  les fantasmes, et, d’autre part  les phénomènes réels qui ont été déniés par le monde scientifique qui ne pouvait les expliquer.

Pour appuyer son propos, l’auteur propose des allers-retours entre les expériences réellement menées à cette époque et la littérature qui s’en fait l’écho. L’œuvre de Guy de Maupassant, Le Horla, s’y prête particulièrement bien !
Diplômé de l’Université de Paris8, Gilles Marcellot pratique l’hypnose depuis plus de 10 ans et a publié en 2023 Psychothérapie de l’invisible.